L'Ordre Malkèbre
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
ASOS : jusqu’à -50% sur les pièces estivales !
Voir le deal

Mordrayn Malkèbre, Erudit et Fondateur de L'Ordre Malkèbre

Aller en bas

Mordrayn Malkèbre, Erudit et Fondateur de L'Ordre Malkèbre Empty Mordrayn Malkèbre, Erudit et Fondateur de L'Ordre Malkèbre

Message  Aven Malkebre le Ven 6 Avr - 16:24

Histoire du personnage avant les évènements actuels :

Mordrayn est né en Haute-roche à Daguefilante. Il est le fils unique de Aldréric Malkèbre et de Nerileth Malkèbre, né Joris. Il a vécu sa petite enfance dans la demeure familiale de Daguefilante. Néanmoins, sa famille dû aller s'installer à la Cité impériale lorsqu'il avait six ans afin de fuir une vieille rumeur qui courait sur eux.
A quinze ans, Mordrayn a fait partie d'une bande, pendant quelques mois, avec des amis. Le gang était dirigé par un larcineur plus âgé qui décela du potentiel de voleur chez le jeune Malkèbre. Ce dernier, appris à se battre au couteau, à grimper sur les toits des maison et surtout à voler dans les poches et chez les commerçants. Il a fait un petit larcin réussi avec facilité. Mais s'est fait prendre la seconde fois et conduit à ses parents, accompagné d'un garde et de la victime du larcin. Grondé et honteux, il regretta son geste et se promit de ne plus recommencer.

Dans l'année de ses dix-sept ans, sa mère devint paraplégique suite à une chute grave à cheval. Constatant l'incapacité des guérisseurs à soigner sa mère, une idée germa dans la tête de l'adolescent. Mordrayn prit la décision d'apprendre activement la magie afin de pouvoir guérir sa mère.

Vers l'âge de vingt ans, et avec l'appui de ses parents, il devait intégrer la Guilde des mages de Cyrodiil. Malheureusement, des évènements fortuits l'ont contraint à abandonner ce rêve. Obligé de quitter la Capitale Impériale, il dû retourner chez son Oncle Féldaric Malkèbre où il pourrait s'inscrire à la guilde des mages de Daguefilante.
Mordrayn fut contraint de partir seul pour la Glénumbie, sa mère étant dans l'incapacité de voyager.
 
Après quelques temps chez son Oncle, il apprit par ce dernier la disparition de sa famille restée là-bas. Son oncle lui révéla le terrible secret de famille qui planait au dessus de sa tête. Mordrayn comprit alors les véritables raisons du départ pour Cyrodiil dans son enfance. Il se jura de ne jamais se freiner dans sa réussite. Ce secret, le jeune mage le garderait au fond de lui et il ferait avec. Il en ferait une force. Une arme.

Lors d'un voyage vers Cyrodiil afin de retrouver la trace des siens, il fut touché par une explosion de feu. Il se retrouva endoloris et confus ventre à terre. Du sang gisant sur le sol poussiéreux et maintes interrogations se bousculaient dans sa tête. Mais cette douleur atroce sur son côté. Il se sentait comme vide et épuisé. Il agonisait.

Mordrayn se réveilla dans un étrange endroit avec une migraine atroce et si fatigué qu'il eu l'impression de ne pas avoir dormi depuis des années. Il se rendit compte plus tard qu'il se trouvait dans une prison. Après avoir erré ici et là. Il perçu des cris et des détonations. S'approchant de la porte de sa geôle, une forme spectrale s'adressa à lui et lui intima de sortir de là. On lui expliqua qu'il se trouvait enfermé dans la demeure infernale de Molag Bal. Havreglace.

Un argonien rusé se glissa jusqu'à la grille qui séparer le sorcier de sa liberté. Ils s'entraidèrent pour fuir avant de perdre ce dernier dans une bousculade. Décider à survivre et à combattre, Mordrayn se saisit d'un bâton et alla retrouver le monde libre. Il devait s'enfuir pour regagner Nirn à tout prit.

Une fois sorti, il n'en est que plus motivé pour satisfaire ses ambitions, comprenant tout les enjeux de ce mauvais moment en Oblivion. D'une part grâce à celui qui se faisait appelé le prophète, mais aussi parce-qu'il se devait de réussir cette épreuve personnelle.

Mordrayn sorti de l'enfer et comprit l'importance d'une collaboration majeure. Il entreprit de réunir le savoir et la connaissance, de trouver des gens doués au combat et aux sciences afin de parfaire leurs possibilités et assurer leur réussite. Avec des gens de confiance, Mordrayn fonde l'Ordre Malkèbre qui réuni sous une même bannière, érudits en quête de savoir et soldats loyaux.



Informations :

Le secret de Mordrayn ne peut être connu que par des gens proches de lui. En qui il a une extrême confiance. Il ne le dévoilera pas facilement. Néanmoins des particularités vont dans le sens de ce secret. Ses interlocuteurs peuvent éventuellement parfois se rendre compte de certaines choses. Mordrayn ne peut pas toujours cacher ses particularités. Si vous désirez élucider ce mystère, vous devrez détecter ses particularités...ou devenir très proche.



_______________1ère partie :_______________
= CARTE D'IDENTITÉ =




Nom : Malkèbre
Prénom(s) : Mordrayn
Surnom(s) : Le Maître
Genre : Homme
Espèce : vampire
Race : Bréton par son père et dunmer par sa mère.
Age : 28 ans


_______________2ème partie :_______________
= APPARENCE PHYSIQUE =




Impression générale du personnage (sur les autres) : Mordrayn semble froid et morne.

Morphologie : Normal, de stature carré.
Couleur de la peau : Blanche
Yeux : Gris/rouge
Chevelure : Longs cheveux blancs laissés tels quels.
Pilosité faciale/ maquillage : un bouc, contour des yeux noirs.
Modification(s) corporelle(s) :  brûlures sur le visage et une partie du corps.
Style vestimentaire :
-dans la vie de tous les jours : Tunique sombre de mage. Vêtements de ville.
-de combat/voyage : Tunique sombre de mage. Armures daedrique liée.
Bijou(x) porté(s) : Pendentifs magiques. anneau familiale. anneau magique.
Autre(s) objet(s) qu'il/elle a toujours avec lui/elle : Une dague en argent. Un livre, un encrier et quelques plumes.

Autre(s) à préciser : à les oreilles pointues des dunmers.



_______________3ème partie :_______________
= CARACTERE/GOÛTS/ASPIRATIONS =




_____Caractère :

Adjectifs qui viennent tout de suite : Curieux, intuitif, créatif, froid.
Talent(s) : Illustration, la gestion, le combat magique, l'enchantement.
Tic(s) de langage : A tendance à dire souvent " Hm !"
Gestuelles : aucune
Sa(ses) peur(s) la(es) plus profonde(s) : L'échec
Motivation(s) : Obtenir du pouvoir et comprendre les mystères de Nirn, d'Oblivion et d'Aeterius.
Frein(s) à ses actions : La peur de tout rater
Plus grande force : Sa confiance en soi
Plus grande faiblesse : qu'on dévoile son secret de famille et son statu de vampire en publique.
Autre(s) à préciser : Peut devenir très colérique si on le met à bout. N'hésitera pas à tuer si nécessaire.

_____Goûts :

Passion(s) : La lecture, l'enchantement,les armes blanches, l'archéologie, les sciences ésotériques, les artéfacts magiques, la cryptozoologie, les études des effets de la magie sur les êtres vivants et morts, le vin rouge, le chocolat, le goût d'une potion de restauration de mana et le sang.
Livres appréciés : Généralement les livres traitant de magie, de connaissances sur ses domaines de recherches favoris.
Musiques appréciées : La musique traditionnelle Brétonne, les chants nordiques,
Goûts gastronomiques particuliers  : Pour le plaisir :Le gibier, le poulet, les pâtisseries, le vin rouge, le chocolat. Par nécessité et parce-que c'est bon : le sang.
Activité(s) artistique(s) : L'illustration et la peinture.
Lieu(x) favori(s) : Le Bastion de l'Ordre.

_____Aspirations :

Son(ses) rêve(s) : Obtenir le savoir et la connaissance, avoir du pouvoir, retrouver ses parents.
S'intéresse à : La Politique, l'archéologie, les sciences ésotériques, les artéfacts magiques, la cryptozoologie.
Philosophie : Rien n'est impossible si on se donne les moyens d'y parvenir !
Religion : Il hésite. Hermaeus Mora pourrait être une idée.
Projet(s) : Réunir les plus grands érudits et découvrir les mystères de ce monde.


_______________4ème partie :_______________
= MEDICAL/PSYCHOLOGIE =



_____Santé/Hygiène :

État de santé général : Bonne santé
Allergie(s) : Le feu (depuis qu'il est vampire)
Handicape(s) : Aucun
Alimentation : Très bon appétit
Sommeil : A tendance à dormir très tard, insomnie...quelques rêves étranges.
Addictions : Le chocolat, le vin rouge parfois...mais surtout le sang et les potions de mana.
Autre(s) chose(s) à signaler : Parfois le soir, il boit une bonne bouteille de cuvée spéciale. Seul lui à le droit d'en boire.


_____Psychologie :

État psychologique général : Bon, mais cherche a devenir très puissant

Alignement/Moralité : Chaotique/Neutre
Trouble(s) du comportement  : Légèrement mégalomane.
Niveau de nervosité général sur 10 : 6/10
Niveau de violence général : Capable de violence (pas avec ses proches) et de meurtre si on le pousse vraiment à bout !
Phobie(s) : Atychiphobie , pyrophobie,
Relation à la nourriture : Bonne
Relation à l'argent : Bonne
Relation au travail : Bourreau de travail
Relation à la mort : Une certaine fascination.

Autre(s) à signaler : N'apprécie pas qu'on l'ennui. A un sentiment d'échec concernant ses parents (obsession de les retrouver).

+ Vision globale de soi-même : Se voit comme quelqu'un qui peut se montrer parfois fou, sanguinaire et sans retenu. Et parfois gentil, généreux et amical.


_______________5ème partie :_______________
= CADRE FAMILLIAL =


Liens familiaux : Père, Aldéric Malkèbre, statut inconnu. Mère, Nerileth Malkèbre, statut inconnu. Oncle, Féldaric Malkèbre, vivant, bonne relation. Grand-parents, décédés.  
Origine(s) :  Aisé (famille de mage).
Côté amour : Rien actuellement. Quelques aventures de jeunesse marquantes qu'il préfère oublier.
Enfant(s) : Aucun
Ami(e)(s) :  Ses compagnons de l'Ordre Malkèbre. Drakaëna.
Ennemi(e)(s): Un certain larcineur cyrodiilien. Mannimarco.
Autre(s) : Son apprenti(e)(à voir)

→ Personne(s) la(es) plus importante(s) pour lui/elle : Ses parents disparus récemment, Son Oncle Feldaric. Sigurd, son serviteur, qui est mort pour lui sauver la vie (en vain).
→ Autres à signaler : Apprécie le travail de son apprenti(e).


_______________6ème partie :_______________
= RELATIONNEL =




Comportement général vis à vis d'autrui : Froid et distant au premier abord, amical ensuite.
En société en général : Secret
Avec la famille/les proches : Bon
Au travail : Apprécie ses collègues et aime enseigner
Comportement sur le plan affectif : Bon
Orientation sexuelle : Hétéro-sexuel
Relation au sexe : Bon
Comportement dans une relation amoureuse : Passionné
Niveau de facilité d'attachement sur 10: 7/10


_______________7ème partie :_______________
= CADRE ET MODE DE VIE =




_____Habitation :

Nature du domicile : Maison simple bien meublée
Pays / Ville : Hauteroche/ Daguefilante
Lieu / cadre général : Citadin
Personne(s) avec qui il/elle vit : Personne
Animal(aux) de compagnie : Brume, son cheval blanc.
Autre(s) à préciser : Vermine, son galopin explosif. Mère Furie, sa matriarche crépusculaire.


_____Vie quotidienne :

Passe-temps, occupation(s) : Parcourir le monde, étudier, en apprendre toujours plus, s'entrainer, enseigner.
Habitude(s) particulière(s) : Travail dans le noir, passe quelques heures à méditer seul...
Autre(s) à préciser : Une petite promenade parfois dans la nature, les parcs, etc..., apprécie les soirs de pleine lune. Se détend avec une cuvée spéciale qu'il est le seul à boire.


_____Finance/Propriété(s) :

Situation financière : stable
Possession de bien(s) immeuble(s) : une maison et un bastion (pour L'Ordre Makèbre)
Possession de bien(s) meuble(s) : Quelques meubles familiales
- arme(s) : collection d'armes divers, bâton magique de combat
- véhicule(s) : un cheval blanc nommé Brume.
- objet(s) autre(s) important(s) : livres, grimoires, sacs conteneurs, etc
- animal(aux) : (à voir)


_____Domaine judiciaire :

Infraction(s) commise(s) et peine(s) purgée(s) : Un petit vol raté dans sa jeunesse. Rien de grave.
Autre(s) infraction(s) ignorée(s) par les autorités publiques : rien. Cherche à joindre le marché noir afin de faire des transactions illégales. Quelques meurtres...

Autre(s) à préciser : Capable de meurtre sans aucun remord.



_______________8ème partie :_______________
= BIOGRAPHIE =



_____Enfance de 0 à 12 ans : Né à Daguefilante, sa famille a déménagé à la Cité Impériale quand il avait six ans.

Éducation : Bonne éducation à l’École de Daguefilante puis à la Cité Impériale.
Cadre(s) / Lieu(x) : Maison familiale à Daguefilante/ Maison à la Cité Impériale
Influence(s) : Ses parents, surtout son père (mage), son Oncle Feldarik.
Meilleur(s) souvenir(s) : Son apprentissage des bases de la magie.
Pire(s) souvenir(s) : Le déménagement vers la Cité Impériale.
Autre(s) remarque(s) : Il a subi ça comme une fuite. Amnésie temporaire à l'âge de six ans.
Impression(s) qu'il/elle en garde : N'a pas aimé changé de cadre de vie.


_____Adolescence de 12 à 18 ans : Relation de six mois avec une jeune impériale, Ciéra Vanéus. Rejoint un groupe d'ados turbulents. L'Accident de sa mère.

Éducation : Bonne éducation au Collège de La Cité Impériale
Cadre(s) / Lieu(x) : La Cité Impériale
Influence(s) : Son père (mage), sa professeur de littérature.
Meilleur(s) souvenir(s) : Sa réussite scolaire
Pire(s) souvenir(s) : à 15 ans, prit en flagrant délit de vol à l'étalage. A 17 ans, L'accident de cheval de sa mère (paraplégie). Rupture avec Ciera à 17 ans au bout de six mois.
Autre(s) remarque(s) : Il a remarqué l'impuissance des guérisseurs face au problème de sa mère.
Impression(s) qu'il/elle en garde : Il a décidé d'en apprendre plus sur la magie et de comprendre pourquoi les mages ont échoué à guérir sa mère. Il ne fera plus de vol durant son adolescence.


_____Âge adulte de 18 à + :

Il a 23 ans lorsque ses parents, décident du jour au lendemain, de l'envoyer habiter à Daguefilante chez son Oncle. Lui promettant de le rejoindre dés que possible (sa mère ne pouvant être déplacé en carriole). D'après un ami de Féldaric, ils ne parviendront jamais à quitter la Cité Impériale. Ils leur dira qu'ils sont sans doute mort lors de la prise de pouvoir des nécromanciens en Cyrodiil. En réalité, ils ont juste disparu. On ne sait rien de ce qui a bien pu se passer.

Cadre(s) / Lieu(x) : Maison de la Cité Impériale/ Maison de L'Oncle Féldaric à Daguefilante
Influence(s) : Son père (mage), son Oncle (mage), sa mère.
Meilleur(s) souvenir(s) : L'annonce de son entrée à l'Université des arcanes
Pire(s) souvenir(s) : Son départ, l'annonce de la disparition de ses parents. On insiste pour qu'il les croit morts.
Autre(s) remarque(s) : Très marqué par ce détail, il décide de devenir plus puissants et d'obtenir les connaissances nécessaires pour y arriver.
Impression(s) qu'il/elle en garde (en a) : L'Oncle Féldaric lui révèle le secret de la famille Malkèbre. La raison qui a poussé ses parents à fuir Daguefilante dans son enfance. De idées de vengeance germent dans son esprit, même si il ne sait pas contre qui ou quoi les accomplir. Mordrayn oublie ses envies de devenir guérisseur et se remet à l'entraînement de combat magique et physique et de furtivité. Pour lui, l'échec n'est pas permis...plus jamais.



_______________9ème partie :_______________
= RÔLE DANS L'HISTOIRE =





Situation initiale : Hauteroche, Daguefilante (ou Zone de départ (tout dépend de l'intérêt de cette zone))
Événement(s) dont il est la cause : Création de l'Ordre Malkèbre avec quelques personnes de confiance ayant les mêmes motivations que lui.
Événement(s) qu'il subit : La Fondation de l'Alliance de Daguefilante, La fermeture des frontières, La Guerre, la perte de son âme.
Son(ses) ressenti(s) par rapport à l'intrigue : De la tristesse, de la peur, de la haine, de la fascination.
Évolution (ce qu'il/elle gagne ou/et perd) : Plus de motivation, soif de pouvoir, perte de ses parents (aucunes infos), Connaissance du secret des Malkèbre, s'entraîne chaque jour afin de se perfectionner.
Situation finale : (à voir)

Pourquoi avoir rejoins l'Ordre Malkèbre ? Il est le 1er fondateur de L'Ordre et lui a d'ailleurs donné son nom.

Problématiques et notions abordées avec ce personnage : Sa jeunesse et son inexpérience relative peut éventuellement faire défaut par rapport à son statue de fondateur de l'Ordre. Il tentera de combler ses lacunes par une pratique constante de magie, d'entraînements et de recherches sur des sujets qui l'intéressent. Il voudra profiter des voyages en Cyrodiil pour retrouver ses parents. La vengeance est encore bien présente dans son esprit. Le secret de famille, celui qui a été la cause de son départ la première fois ne peut être révélé sans conséquences. Si son état de vampire se devait à être révélé, il devrait tuer les témoins ou fuir.


Dernière édition par Mordrayn Malkebre le Ven 16 Mai - 22:21, édité 5 fois

____________________________________________________________________________________________________________
Mordrayn Malkèbre, Erudit et Fondateur de L'Ordre Malkèbre Bannie10
Aven Malkebre
Aven Malkebre
Maître Fondateur de L'Ordre
Maître Fondateur de L'Ordre

Messages : 192
Date d'inscription : 04/04/2012
Age : 32
Localisation : Valenciennes - Nord

https://ordremalkebre.forum-pro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Mordrayn Malkèbre, Erudit et Fondateur de L'Ordre Malkèbre Empty Re: Mordrayn Malkèbre, Erudit et Fondateur de L'Ordre Malkèbre

Message  Aven Malkebre le Lun 12 Mai - 11:52

Journal de Mordrayn Malkèbre

le 12 de Plantaisons de 2E582

Les évènements qui m'ont amené à tenir ce journal sont passés si vite que je me demande encore pourquoi je prends la peine de tout écrire. Sans doute pour garder une trace des faits. Je vais donc commencer par relater les détails qui m'ont amené jusqu'au moment présent où je couche ces mots sur le papier.

Il y a déjà quatre ans que tout cela a débuté et je ne peux m'empêcher de repenser à la colère que j'ai ressenti ce jour là. J'étais sur le point d'entrée comme apprenti à l'Université des Arcanes de la Cité Impériale. Mon père m'avait fait déjà fait visiter les lieux et présenter à l'Archimage. Enfin, je pouvais apprendre les secrets de la magie et obtenir les connaissances nécessaires pour soigner ma mère.
Ce que je ne savais pas, c'est que dans l'ombre de la cité, se tramaient des complots et que ma vie allait être bien différente de ce que j'imaginais.

Un matin, je m'en allais pour retrouver mon père à l'Académie lorsque celui ci se précipita sur moi comme un mendiant sur une bourse d'or. Interrogatif et le voyant en panique, je le questionnais sur son état. Il s'empressa de me ramener à notre maison et nous fit part enfin à ma mère et à moi-même du problème. Il expliqua rapidement que des évènements retardaient mon entrée à l'Université des Arcanes et qu'un incident avait eu lieu à la Tour d'Or blanc. Père me demanda de faire mes bagages prestement et insistait pour que je n'emporte que le stricte minimum. Je m'exécutais mais voulu en savoir plus. J'entendais à travers la porte de ma chambre quelques bribes de phrase : " Mort, ver, ancêtre, et Mannimarco ".

Lorsque enfin j'eus mis la main sur la plupart de mes effets, je me présentais devant mes parents. Mon père avait fait mander un cheval et des provisions à Sigurd, notre majordome. Ce dernier déjà bien droit sur son destrier m'invita à gravir la selle de ma monture. Je compris très vite que mes parents ne me suivraient pas. Ma mère étant paraplégique, elle était dans l'incapacité de voyager en cheval et il semblait évident que mon père n'avait pas le temps de faire atteler un charriot. J'insistais tout de même parce-que je ne voulais pas les abandonner et que je ne voulais pas me retrouver seul. Après les adieux déchirant, mon père me tendit une lettre cachetée à l'intention de mon oncle Féldaric et une grosse bourse de pièces d'or et m'intima de ne pas la sortir en publique. Il tendit une carte à Sigurd et lui indiqua de se rendre à Daguefilante pour y retrouver son frère, mon Oncle. On partit donc assez tôt dans la matinée et je ne me doutais pas que se serait la dernière fois que je verrai mes parents et la Cité Impériale. Du moins pour un long moment.

Nous suivions donc la route de Chorrol afin d'atteindre la Glénumbrie. Pour moi cela signifiait retourner sur mes pas. En effet, lorsque j'étais plus jeune, ma famille et et moi avions suivit le chemin inverse vers Cyrodiil. Nous avons dû faire des haltes dans presque toutes les villes ou villages que nous avons croisé. Sigurd était un compagnon fiable et de bon aloi. Et il savait cuisiné le lapin, le perdrix et bien d'autres denrées. Donc généralement, je ne manquais de rien.

On a traversé le Col de Bangkoraï, Havretempête pour enfin atteindre la Glénumbrie. Nous n'avons rencontré que peu de désagrément. Un lion que Sigurd a maitrisé à Bangkoraï, des bandits à Havretempête que j'ai fait fuir avec un sort de foudre mineur. Bref, nous sommes arrivés à Daguefilante sans encombre.

Quand mon oncle m'a accueilli dans sa demeure, il fut enchanté de me voir. Il nous offrit, à Sigurd et moi, le gîte et le couvert. Je lui donnai une lettre cacheté que mon père m'avait demandé de lui faire parvenir. Après lecture et un petit moment de réflexion, mon oncle m'annonçait la terrible nouvelle que mon père m'avait caché. Féldaric m'expliqua que des nécromanciens avaient envahi la Cité Impériale pendant la nuit et que l'Empereur était mort. L'université des arcanes ne tarderaient pas à tomber et les mages devraient soit rejoindre les rangs des nécromanciens, soit mourir. Ne voulant risquer de me voir mourir, mes parents avaient pris la décision de m'envoyer au loin.

J'étais donc dans l'incertitude de les savoir vivants ou morts. Je voulais y retourner mais déjà trois mois s'étaient écoulés depuis mon départ et je ne pouvais repartir sans une escorte et de quoi me ravitailler. Féldaric tenta de me convaincre de ne pas céder à cette folie et de me résigner. Je comprenais très bien mon oncle et je ne voulais pas lui infliger une nouvelle perte. Apprendre d'une lettre que son frère et sa belle-sœur sont peut-être mort n'était pas chose facile pour lui non plus. Mais il s'efforçait de se montrer fort devant moi.

Quelques jours plus tard, mon oncle me fit venir dans son bureau afin d'avoir une discussion avec moi. Il semblait grave et je m'attendais à la pire nouvelle. Il me rassura quelque peu en m'expliquant que c'était sur un autre sujet qu'il voulait s'entretenir avec moi. Dans son bureau se trouvait des objets magiques, des sceptres, des rangés entières de livres, une table d'enchantement et un atelier d'alchimie. Féldaric se tenait debout au côté d'un énorme grimoire qui semblait ancien et dont la couverture me semblait peu rassurante. Il m'expliqua alors un secret. Le secret de notre famille. Et je ne me risquerai pas à l'écrire ici parce-que c'est une chose que je ne pourrais contrôler. Mais je compris alors pourquoi lors de mon enfance mes parents avaient du partir d'ici.

Le temps passait et je continuais à m'entrainer. Je n'avais le cœur qu'à retrouver mes parents et les venger si du mal leur avait été fait. Mais je ne pouvais pas y aller sans préparation, sans connaître l'ennemi. Alors je pris sur moi, le temps de mieux maîtriser mes sorts et de mieux m'instruire.

Oncle Féldaric me proposa d'intégrer la Guilde des mages de Daguefilante. Je ne me sentais pas prêt à recommencer l'aventure et je voulais avant tout en apprendre plus sur Molag Bal, Mannimarco et le Culte du ver noir. Mes recherches ne menèrent à rien et je pris donc la décision de partir. Mon Oncle serait furieux et inquiet. Aussi je l'avertis de mon projet. Il tenta de m'en dissuader mais je n'en mordais pas. Mon choix était fait.

Sigurd se porta volontaire pour me suivre et je l'en remerciais bien aimablement. Plus qu'un serviteur dévoué, il était pour moi un ami. Ce grand nordique d'une quarantaine d'année savait se battre à la hache et se montrait un allié de choix lorsqu'il s'agissait d'intimider un individu trop enclin à dérober ma bourse. Je partis pour le désert d'Alik'r, non pas que j'apprécie les endroits chauds et sablonneux mais les récents événements, ainsi que certaines rumeurs m'amenaient à entendre que je pourrai trouver des réponses dans ce fatras aride.

J'eus quelques misères à trouver un bateau qui acceptait à son bord un jeune gaillard comme moi et son serviteur nordique. Mais je gageais que je finirais bien par trouver un honnête capitaine qui n'aurait pas peur de m'emmener à son bord contre rétribution. Nous trouvâmes un navire marchand dont l'équipage semblait sortir tout droit d'un roman de piraterie. Mais qu'importe, j'avais mes sorts et les muscles de Sigurd ne seraient pas de trop pour mâter quelques freluquets en mal de rente et d'alcool.

Nous fîmes enfin halte à Sentinelle et je me retrouvais à farfouiller dans les écrits et les témoignages. c'était insensé de penser que la culture rougegarde, fière de ses guerriers et de ses légendes puissent être effrayer à la vue de mort-vivants. Tout simplement parce-que leurs croyances leur interdisait de détruire les morts errants. Ra-tura comme ils les appellent ici. Mais après tout, à chacun ses cultes.

Décidé à en apprendre plus sur les morts-vivants, je m'étais résigné à parcourir les dunes pour retrouver un campement d'Ash'abah. Ces rougegardes se trouvent être la lie de la société de Martelfell. Tout simplement parce-qu'ils ont fait le choix de traquer et d'exterminer la non-mort et la nécromancie. Je dois avouer qu'ils m'ont accueilli avec enthousiasme et que j'ai pu en apprendre beaucoup sur le sujet grâce à eux.

À mon départ, j'avais pris la décision de partir pour Cyrodiil. Là fut mon erreur. Sur le chemin, Sigurd et moi avons été attaqué par individus aux intentions malvenues. Et j'ai perdu là, mon ami nordique dans un océan de flamme. Je me débattais de cette brûlure qui me rongeait le visage et le flanc. Je sais aujourd'hui que Sigurd est mort consumé par le feu magique de ses sorciers du Culte du ver. Moi je tiens ma survie qu'au peu de sang dunmer qui parcourt mes veines.

J'ai été trainé agonisant et marmonnant ma douleur et ma peine dans les sous sols d'un temple ou d'une ruine. Enchaîné comme une bête et sacrifié à un daedra. Je me rappellerai toujours du visage de Mannimarco lorsqu'il a plongé sa dague rituelle dans ma poitrine. De la douleur d'être séparé de mon corps. Et du mal de crâne que j'ai ressenti à mon réveil.

Puis, il y a eu ma rencontre avec le prophète et les péripéties qui m'ont permit de me retrouver enfin à nouveau sur Tamriel. Mais je suis un sans âme. Je suis revenu sans parce-que le prince daedra de la soumission l'a gardé pour lui.

J'ai compris que je ne pourrais pas accomplir ma destinée seul. Sans plus de préparation, sans plus de connaissance et surtout sans amis et sans une armée d'hommes et de femmes partageant les mêmes idéaux que moi. J'ai décidé de fondé un Ordre. L'Ordre Malkèbre et je réunis donc les partisans du savoir. Les partisans du talion. Ceux qui se tiendront prêt à vaincre et à dominer. Personne ne sera jugé ou châtie, personne ne sera mis de côté. Parce-que nous sommes l'Ordre et le chaos.

J'ai déjà recruté pas mal d'individus. Principalement des hommes mais je gage que des femmes nous rejoindront par la suite. Je voudrais bien que l'Ordre soit une unité mixte et fier de chacun de ses membres. J'ai déjà nommé mes généraux. Drakaëna la rouge, une invocatrice de talent qui a la particularité d'être une vampire. ce qui est un bon point, puisque je pensais trouver du sang de vampire pour en étudier les effets sur ma personne. Peut-être y trouverais je les réponses à mes questions. Et l'orc Sresh M'Laok, qui sera mon Commandant des armées. Un peu porté sur la bouteille mais il est efficace. Je leur fais confiance et je pense avoir fait le bon choix.

Bon j'en ai fini d'écrire pour le moment, je dois aller voir une ruine à Bangkoraï.





Dernière édition par Mordrayn Malkebre le Mar 13 Mai - 0:48, édité 1 fois

____________________________________________________________________________________________________________
Mordrayn Malkèbre, Erudit et Fondateur de L'Ordre Malkèbre Bannie10
Aven Malkebre
Aven Malkebre
Maître Fondateur de L'Ordre
Maître Fondateur de L'Ordre

Messages : 192
Date d'inscription : 04/04/2012
Age : 32
Localisation : Valenciennes - Nord

https://ordremalkebre.forum-pro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Mordrayn Malkèbre, Erudit et Fondateur de L'Ordre Malkèbre Empty Re: Mordrayn Malkèbre, Erudit et Fondateur de L'Ordre Malkèbre

Message  Aven Malkebre le Mar 13 Mai - 0:47

Le 13 de Plantaisons de 2E582

J'ai été mordu par un vampire. Mes recherches vont pouvoir prendre le tournant que j'espérais. J'avais bien fait de suivre la piste des sangrebêtes. Ces monstres sans raison transmettent eux aussi le vampirisme. Me voici donc immortel sur la durée. Que c'est bon de ressentir tout ce pouvoir en soi. Je comprends Drakaëna lorsqu'elle me décrivait cette sensation.

Pourquoi je n'ai pas demandé à cette dernière de me faire cadeau de son don ? Tout simplement parce-que je ne voulais pas l'importuner avec ce propos et que je voulais expérimenter par moi-même les dégâts d'une morsure. Perfectionniste comme je suis, j'aime beaucoup essayer les choses par moi même.

J'ai même pu rencontrer Lamae Bal, celle que je devrais désormais appeler Mère. Puisqu'elle est la mère de tout les hématophages. C'est encore tout nouveau pour moi. Et je remercie Drakaëna et ses recherches sur le sujet.

Enfin désormais je vais essayer de me nourrir à la manière de mes semblables, j'ai hâte d'en constater les effets. Je me demande aussi qu'elle effet aurait un jeune de longue durée sur mon corps. Je verrai cela plus tard.

____________________________________________________________________________________________________________
Mordrayn Malkèbre, Erudit et Fondateur de L'Ordre Malkèbre Bannie10
Aven Malkebre
Aven Malkebre
Maître Fondateur de L'Ordre
Maître Fondateur de L'Ordre

Messages : 192
Date d'inscription : 04/04/2012
Age : 32
Localisation : Valenciennes - Nord

https://ordremalkebre.forum-pro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Mordrayn Malkèbre, Erudit et Fondateur de L'Ordre Malkèbre Empty Re: Mordrayn Malkèbre, Erudit et Fondateur de L'Ordre Malkèbre

Message  Aven Malkebre le Mer 14 Mai - 1:07

Le 14 de Plantaisons de la 2E582

J'ai goûté le sang humain ! C'est un tel délice que j'ai eu du mal à m'en passer par la suite. Mais l'expérience en valait la chandelle. Ma faim ou plutôt ma soif m'a accordé une telle force cachée qui résidait en moi. Néanmoins, je sentais puissamment sur moi les effets néfastes du soleil et je me sentais faiblir lorsque je dus combattre pour ma vie. Il est donc intéressant de constater qu'un jeun prolongé m'octroie un relent de maîtrise de mes nouvelles capacités, mais qu'en contre partie je sois victime de ma faim et m'empêche de recouvrir totalement mes forces.

J'ai également remarqué un changement significatif dans mon comportement. J'étais affamé et je voulais coûte que coûte tuer. Exprimer ma démence et ma rage sur un être fragile dont ce délicat liquide vitale aux aspects vermeils somptueux parcourrait les veines. Je commençais donc à ne plus pouvoir contrôler ma sauvagerie. Il est donc impératif de me nourrir sous-peine de me voir exterminer un village entier. Se serait regrettable si je venais à être découvert à cause de ceci. Pire je crois bien que l'idée de devenir l'une de ces abominables sangrebêtes me donne la nausée. Il va bien falloir que j'étudie la question.

En attendant, j'ai dégotté une petite bosmer et je l'ai endormis grâce à un simple coup de bâton sur la tête. Elle n'en mourra pas mais ma morsure devrait sans doute lui ôter la vie. Allons c'est l'heure de souper !

____________________________________________________________________________________________________________
Mordrayn Malkèbre, Erudit et Fondateur de L'Ordre Malkèbre Bannie10
Aven Malkebre
Aven Malkebre
Maître Fondateur de L'Ordre
Maître Fondateur de L'Ordre

Messages : 192
Date d'inscription : 04/04/2012
Age : 32
Localisation : Valenciennes - Nord

https://ordremalkebre.forum-pro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Mordrayn Malkèbre, Erudit et Fondateur de L'Ordre Malkèbre Empty Re: Mordrayn Malkèbre, Erudit et Fondateur de L'Ordre Malkèbre

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum