Lys Haute-couronne, la dévouée

Aller en bas

Lys Haute-couronne, la dévouée

Message  Lys le Dim 11 Mai - 4:20

[petite note HRP : le texte à été écrit sous un éditeur de texte, j'ai donc rajouté à la main les accents... s'il en manque ou que vous voyez des fautes, hésitez pas , je corrigerais ^^]
-------------

Huitième et dernière enfant d'une famille Noble de moindre importance, Lys n'a jamais eu grand role à jouer pour l'évolution sociale de sa famille.
Trop loin dans la ligne de succession et famille trop peu importante pour attirer d'éventuels prétendants ou pour que sa voix s'élève dans une cour...
Elle fut donc envoyée au Temple très jeune dans l'espoir qu'elle s'y fasse des contacts et qu'elle brille dans ce domaine pour apporter un peu de reconnaissance a la famille.

La petite lys grandit ainsi jusqu'à ses seize ans dans la félicité et la simplicité du quotidien du temple,
apprenant et vivant par et pour les Loies des Huit.
Alors qu'elle n'était pas encore Initiée, elle était déjà capable, grâce à sa Foi dans les Loies et Valeures des Huit, de canaliser et donner forme à quelques énergies magiques, la destinant à un radieux avenir dans quelque ordre de Templier.

Son Initiation fut suivie d'un pélerinage et à son retour au temple seule son Excommunion de l'ordre l'attendait.
Les Hauts prêtres ayant jugés sa Foi avilie et les Valeurs de son enseignement déssécrés.
Incapable de retourner chez elle après ceci, elle parti donc, amplie de ce qu'elle appelerait désormais Sa Foi.

Ses instants étant probablement l'intervention du Destin, ou pour ceux qui n'y croit pas, les plus importants de cette vie, il nous faut les détailler.
Et quelle meilleure vision des évènements qu'au travers des yeux du protagoniste principal...

deux bougies s'allument sur un Autel, dévoilant la silhouette d'un grand prêtre levant les bras aux cieux.
Le Premier Chant du jour a la Gloire des Huits s'élève dans la chapelle, en un choeur vibrant.
Comme s'il exauçait la prière le Premier rayon du soleil passe la fenêtre, derrière l'autel, illuminant la fresque sur le plafond.
Alors qu'une heure passe dans la Lumière naissante d'un nouveau jour sous la Bénédiction des Huit, le chant devient plus bas jusqu'à se taire, laissant place à la contemplation.
Comme si elle découvrait pour la première fois la fresque Lys regardait, émerveillée, la peinture imageant la Création.
Le son de la cloche retentit en dehors. Quelqu'un tira la manche de la jeune fille.
- psst Lys, c'est l'heure du petit déjeuner... allé tu le connais par coeur ce plafond , combien de fois tu l'a regardé ?
- sept-mille cent quatre-vingt dix-huit fois. répondit Lys machinallement
- Par les Huit ! Elle a même compté... dépêches ou on sera encore de corvée de nettoyage des latrines!
Tirée de ses rêveries par cet argument de poids, la jeune Lys se leva et emboita le pas de l'Aspirante Sh'ana jusqu'à la salle du banquet.
Un bien grand nom pour une simple pièce aux murs grisâtres. La longue table de bois et les assises probablement aussi ancienne que les ruines dwemer formaient tout le mobilier de la salle du banquet.
Les Aspirants prirent place dans le silence le plus complet. Le silence fut interrompu par le début d'une nouvelle prière a Kynareth, le remerciant pour ses bienfait et le repas qui va leur être servi, ainsi qu'a Zenithar pour inspirer les cuisiniers et commerçants qui ont permis au Temple d'obtenir ces mets.
Une fois la prière terminée et les repas servis, les aspirants purent déjeuner et discuter entre eux.
Lys n'aimait pas ça. Trop de brouhaha. Elle préférait le silence et les chants des prières.
L'aspirante Sh'ana était assise en face d'elle. En arrivant au temple elles avaient été présentées l'une a l'autre comme partageant désormais la même vie.
Cela avait alors terrifié Lys, les yeux fauve de Sh'ana , ses griffes, ses crocs cela lui avait donné l'impression de n'être qu'une proie.
Aujourd'hui elle regardait, presque amusée, sa meilleure amie Khajiit faire la grimace en reniflant la nourriture dans son assiette.
- Ca sent le poisson. Sh'ana est pourtant certaine qu'il n'y en a pas la dedans. Vivement notre Pélerinage Lys, Sh'ana te fera gouter de la vraie nourriture.
- Comme j'ai hâte qu'on se retrouve toutes les deux sur la route ! peut-être qu'on rencontrera des brigands ...
- oui oui oui on sait ... Dibella fera en sorte que brigand beau ... brigand amoureux ... brigand vouloir changer de vie pour beaux yeux de Lys.
- bein quoi , protesta Lys, c'est possible non ?!? je demandes pas un prince non plus ! et puis s'il ne se repend pas de sa vie de bringandage nous le chatirons par la lumière et les Feux de la Justice de Stendarr !
- Sh'ana préfères cette partie là, avec la lumière et les flammes !
un autre aspirant ajouta
- de toutes manières pour que Lys trouve quelqu'un de beau, il faudrait qu'il est toutes les Qualités des Huit et soit leur élu...
le reste de sa phrase se perdit dans les rires des Aspirants proches, un autre ajouta qu'il vaudra mieux voyager le long des rivières pour éteindre plus facilement toutes ces flammes...

Les journées sont faites de routines dans une vie Monacale. celle-ci faisait cependant exception.
Dans l'après-midi Sh'ana et Lys furent invitées à se rendre dans le Saint des Saints afin de faire leur Voeux et ainsi devenir des Initiées.
Voila des années qu'elles étaient là, à étudier les textes et chanter prières et louanges, aujourd'hui les petites filles étaient devenues jeunes femmes.
Les deux amies montèrent cérémonieusement les marches du Grand Temple, puis Prié chaque Divin à son autel avant d'enfin se rendre à l'Autel central ou le Grand prêtre les attendaient.
Après une longue cérémonie louant la Foi et les Vertues de deux Aspirantes, elle purent prononcer leurs Voeux. S'engageant ainsi solenellement et sous le regard des Huit sur la voie de la prêtrise.
Au terme de la cérémonie le Grand Prêtre les invita à rester au temple dans la contemplation des Huit, ou bien à rejoindre le Monde et partir en pélerinage afin d'enseigner au Monde les Paroles et Enseignements des Huit.
Les deux jeunes femmes se jetèrent un regard complice avant d'annoncer, en choeur, leur désir de rejoindre le Monde et de venir en aide aux Hommes et aux Mers.
Dans leur chambrée attendait leur nouvelle robe, aux couleurs des Initiées du temple, un Sac a dos solide, un bâton de marche et enfin une carte mentionnant grand nombre des temples de tout tamriel.
Elles passèrent la nuit à imaginer leur voyage et à tracer leur pélerinage.

Quelques semaines (et quelques déceptions sur les bandits de grand chemin) plus tard les deux Initiées frappèrent a la porte d'un Temple a la Gloire de Julianos.
Leur voyage les avaient mené a ce Temple par curiosité et peut-être par gout de l'aventure.
Ce temple était un Cloitre. Les Moines y vivaient donc reclus, loin de tout et murés derrières des enceintes.
Le Jeunes femmes s'étaient persuadées qu'il s'agissait la d'un des Temple de Julianos ayant la garde d'un des Elder Scroll.
Le chemin avait été difficile, pas même un sentier ne menait au Temple, et pas un des villages alentour n'avait connaissance d'un Temple dans la région.
Cela n'avait fait qu'encourager les deux jeunes femmes à penser qu'il s'agissait de Gardiens du parchemin. Lorsqu'enfin elles virent les murs et la lourde porte d'entrée dans laquelle le Symbole de Julianos était peint, tout doute était effacé, dans leur esprit, il y avait forcement un parchemin ici.
Elles savaient qu'elle ne le verrait probablement pas... mais elles étaient bien décidées à découvrir le Parchemin, ou au moins à faire avouer les prêtres.
Excitées comme des puces, elles sonnèrent la cloche à l'entrée. quelques minutes plus tard une pierre d'âme sortie du mur, transmettant les paroles d'un prêtre, et lui permettant surement de voire ses interlocutrices.
- Des Initiées ici ?
- Oui, Frère, Nous parcourons Nirn pour venir en aide aux Hommes et aux Mers ... commença Lys
- Et notre Sagesse et notre Savoir ne sont, en vérité, que bien peu de choses en ce bas monde, poursuivi Sh'ana
elle reprirent d'une seule voix
- Voila pourquoi nous aimerions profiter des Lumières et de la Sagesse reposant en ces murs et sous le regard Bienveillant de Julianos.
Cela fait trois jours qu'elles répettaient leur introduction, c'était parfait, il ne les avaient pas interrompue et elles avaient semblées naturelles.
un silence gênant s'installa, les deux Initiées se jettèrent un coup d'oeil, doutant de plus en plus de leur petit numéro.
La voix du Prêtre s'éleva de nouveau
- hum... et ... vous êtes ... ?
Les deux initiées sentir le poids de toute leur bêtise dans cette phrase.
Elles se présentèrent selon les usage du temple, Nom, prénom, le temple ou elles avaient étudié et prété serment ainsi que leur rang actuel.
Elles eurent pour toute réponse un gromellement puis la pierre retourna dans le mur.
elles se regardèrent, ni l'une ni l'autre ne bougerait tant qu'elles ne sauraient pas pour le Parchemin.
La lourde porte s'ouvrit dans un grincement.
- Je suis Héléna Siprasis, Mère supérieure du Temple de l'Enigme de Julianos. Bienvenue a vous deux, Initiées.
L'impériale les regardaient d'un oeil sévère, remarquant déjà la boue sur les sandales, les mauvais plis sur la robe et les mèches mal coiffées des deux pélerinnes.
Elle poursuivit son monologue, en invitant les jeunes femmes a la suivre.
- Les sorties dans la cour sont interdites; exceptions faites des corvées, travail aux champs et rondes de surveillances. L'aile Ouest est réservée aux dames, l'est aux hommes...
Les deux jeunes femmes écoutaient d'une oreille les Loies du temple qui leur étaient débitées les unes après les autres.
Elles étaient bien plus focalisées sur l'observation des lieux. Derrière les Murs, s'étendaient quelques petits enclos ou broutaient paisiblement quelques chèvres et moutons. elle remarquèrent même des cultures.
Mais surtout le Temple. Si elles avaient du imaginer un temple construit pour protéger quelque-chose d'aussi précieux qu'un Parchemin... elles n'auraient pas imaginé autre-chose...
Le mot temple était peu correct, Fort, ou Garnison fortifiée décris bien mieux l'endroit. Tout cela était terriblement impressionnant pour deux jeunes femmes n'y connaissant rien à l'art de la guerre.
Elles entrèrent dans l'aile Ouest, tandis que la Mère supérieure poursuivait son discours sur les Règles à suivre ici.
Bien que l'endroit était grand, elles ne croisèrent que peu de personnes dans les couloirs.
La mère supérieure ouvrit finallement une porte, invitant les Initiées à entrer.
- Voici votre chambrée pour la durée de votre séjour. des Questions ?
- Non, c'est parfait, merci pour votre accueil , répondirent les deux jeunes femmes.
- bien. Oh, j'oubliais la chose la plus importante ici... après les règles bien sur. le Temple Bouge. Les couloirs changent.
Les pièces restent aux même endroits cependant. En tant que pélerin cherchant Apprentissage auprès de Julianos vous ne serez autorisées à partir
qu'une fois que la Logique de ces Lieux n'aura plus de secret pour vous.
Les deux amies mirent deux jours avant de comprendre les changements de couloirs les plus simple : comment rejoindre la salle de prière et comment rejoindre la salle des repas.
Les couloirs changeaient effectivement, probablement une puissante magie a l'oeuvre. Le labyrinthe était conçu de telle sorte qu'il fallait calculer ses déplacements, au sens mathématique du terme.
Le chemin inverse ne se calculait pas, mais faisait appel à la mémoire et la logique de chacun.
Les jours passèrent et elles finirent enfin par trouver la salle du savoir, une grande bibliothèque. Elles posèrent bien sur bon nombre de questions sur l'endroit.
qui l'avait construit ? La Mère supérieure et le Père supérieur avaient-il vraiment calculés et atteint toutes les pièces du temple ? La dernière pièce à calculer devait indéniablement protéger quelque-chose n'est-ce pas ?
mais bien sur, pas une réponse sur ce qui était protégé au fond de ce temple ne leur fu révélé.
Ce qui, bien sur, ne servit qu'à renforcer les deux initiées dans leur idée de Parchemin des Anciens.
Elles trouvèrent la porte de sortie en quelques mois, mais le gardèrent pour elles-même. Il leur fallait trouver et découvrir où et comment était caché le Parchemin.
Le parchemin en lui-même ne les intérressait pas, seule l'énigme à résoudre et prouver qu'elles était dans le bon leur importait.

Elles restèrent donc dans ce labyrinthe mathématique durant deux années complètes, cherchant chacune de leur coté, puis mettant leurs découvertes et déductions en commun.
Elles avaient trouvé les salles, toutes, sauf une. Mais ce soir, elles tenteraient leur dernière découverte.
De couloirs en couloirs, d'escaliers en escaliers, elle arrivèrent devant une porte de pierre massive,
Le symbole du Julianos, le triangle, était gravé dans la pierre, et en son centre était peint un Oeil à demi-clos.
Les deux jeunes femmes jubilaient, elles avaient trouvé. La porte s'ouvrit d'elle même alors que Lys avait à peine effleuré la pierre de la porte.
Devant les deux jeunes initiées s'étendait une grande salle hexagonale. A chaque angle, une colonne de marbre s'élevait.
Les murs n'étaient que bibliothèques remplies d'ouvrages et de parchemins. La pièce baignait dans une lumière agréable provenant du plafond, produite par des pierres brillant naturellement.
Au centre de la Salle, un Autel de même forme que la salle. Le même symbole était visible sur chaque coté de celui-ci : Le triangle avec, en son centre, l'oeil a demi-clos.
Les deux Initiées s'approchèrent de l'autel, observant autour d'elles, fascinées.
Nul parchemin n'attendait sur la pierre froide de l'autel. Juste une pierre d'âme, et un couteau cérémoniel. Mais nulle tâche de sang ne souillait l'autel.
La porte se referma brusquement, faisant sursauter Lys et Sh'ana.
- et maintenant ? chuchota Sh'ana à lys
- je sais pas... ca te dis quelque-chose toi , l'oeil ? lui répondit Lys sur le même ton.
- C'est L'Oeil d'Hermaeus Mora. Répondit calmement une voix provenant de l'autel.
les deux Initiées se regardèrent, elles étaient pâle comme un linge.
- Le .. le ... le prince daedrique de de ... des savoirs interdits ?!? béguéya Lys
- N'est-ce pas un Lieu contenant grand nombre de savoir et les mémoires de nombre d'historiens ? répondit patiemment la voix.
- Qui es-tu ! montres-toi ! comment un endroit Sacré dédié a Julianos pourrai-t-il etre souillé par la présence du prince du savoir Interdit !? s'éxclama Sh'ana.
- La pierre... je suis dans la pierre.
- Tirons-nous avant que la Mère supérieure nous tombes dessus ! Sh'ana pas aimer ca !
- Nourrissez moi d'une goutte de votre sang... chacune... et vous Saurez. ajouta la voix sur un ton mielleux.
- Sh'ana ? on ... on le fait ? je veux dire... j'aimerais comprendre comment Julianos peut tolérer la présence de... ca... dans Son Temple.
Sh'ana siffla. Elle et Lys partageait tout depuis des années maintenant. Elle était devenue plus qu'une amie, plus qu'une soeur.
Elle savait que si elle s'éloignait, Lys en ferait autant et qu'elle ne lui en voudrait pas. Mais... Par les huit ! Comme elle voulait comprendre elle aussi !
Elle hésita quelques instants, cherchant une excuse, une seule, pour partir d'ici sans rien toucher.
Les Initiées connaissaient le danger. Mais elles ne cherchaient pas la Connaissance. Leur question n'était que curiosité. Le prince ne pourrait ni corrompre leurs âmes, ni la leur voler.
Sh'ana savança à son tour vers l'autel.
Elles versèrent, grace au couteau, une goutte de leur sang sur la pierre d'ame.
Un crépitement se fit ensuite entendre au dessus de leurs tête.
L'air sembla s'ouvrir, et de l'autre coté, un Oeil s'ouvrit.
La pupille de l'oeil se tourna vers Lys, la regardant intensemment, puis vers Sh'ana.
Une voix résonna dans la pièce, puissante mais étrangement calme.
- Distrayant... pour des mortelles. Soit. Vous comprendrez ce que vous avez trouvé.
Vos Huit Dieux son incomplets, Nous sommes l'autre face de la pièce. Nous nous complétons, sans pour autant toujours nous opposer.
celui qui détient Sagesse, Logique et Savoir que vous priez, n'a ni mémoire, ni Savoirs interdits. Vous ne savez pas quelles connaissances peuvent nuire ou non. Et sa sagesse ne suffit pas. Que vaut l'amour de votre déesse sans la haine ? la sagesse sans la folie ? Commen la lumière peu-t-elle exister sans les ténèbres ?
En Ce lieu, en un sens, nous ne sommes qu'une entitée. Les savoirs, la connaisance, et la sagesse de comprendre leur futilité et leurs dangers.
Ce temple n'est sur aucune carte. Alors, mortelles, selon vous , qui vous a offert une carte permettant de trouver des temples comme celui-ci ?
Les deux jeunes femmes restèrent muettes quelques instants.
Lys répondit
- Surement un de vos serviteur. Vous lisez la destinée.
- Probablement pour nous ... tuer. A cause de... notre destinée qui... vous fait peur, ajouta-t-elle en espérant se tromper
- Distrayante mortelle. Lucide et pourtant tellement ignorante. Vous trouverez le pourquoi par vous-même. Laissez-moi vous faire le présent d'une parcelle de votre avenir a toutes deux.
Vous regarder vous débattre et lutter, et surtout vous observer au moment ou vous réaliserez que ce que je vais vous dire va se produire. Vous voire vous torturer a savoir si oui ou non le fait de changer votre avenir fait partie de votre destin; tout cela me distraiera... probablement.
- Khajiit !
sh'ana leva la tête pour regarder l'oeil, comme si elle regardait le couperet de son boureau.
- Sur les terres ancestrales et sacrées de ton propre peuple tu mourras, abandonnée par ta famille, par ta Foi et par tes Croyances.
- Brétonne !
Lys leva les yeux vers l'oeil, pleine de défi.
- Distrayante Brétonne. Tu mourra, ton âme te sera arrachée mais pas avant que tes Dieux et ta famille ne te renient !
Sur cette dernière parole, le portail se ferma dans un éclair, laissant les deux initiée au milieu de la salle.
Le silence était retombé et les deux jeune femmes restèrent là, sans bouger, pendant un long moment.

Après avoir repris leurs esprits, Lys et Sh'ana avaient rapidement retrouvé leur chambrée et fait leurs bagages.
Le lendemain, dès l'aube, elles partirent.
Ce n'est que quelques-jours plus tard qu'elle reparlèrent de l'oeil et de la salle.
Se promettant de toujours se soutenir l'une et l'autre. de ne jamais s'abandonner.
Elles discutèrent aussi très longuement de ce qu'elles avaient découvert et compris.
Elles sortirent la carte, et changèrent leur pèlerinage.
Le reste de leur voyage ne vous sera pas conté ici.
Seule Lys revint au temple, peu de temps avant son 23ieme anniversaire.
Et Etrangement, elle fu presque heureuse d'être excommuniée par ces ignorants qui se complaisait dans leur petite croyance.
Son voyage suivant s'arrêta brutalement, pour se terminer sur un Autel sacrificiel. La suite, peut-être la connaissez-vous...


Voyager, découvrir, comprendre le monde et savoir si Sa Foi est Juste sont devenus ses Objectifs.
en un mot : Vivre.
C'est ainsi armée de sa Foi, ses Convictions, une simple bure et un baton de marche que Lys Haute-couronne repris la route.


Dernière édition par Lys le Mar 13 Mai - 3:13, édité 1 fois
avatar
Lys
Erudit de L'Ordre
Erudit de L'Ordre

Messages : 6
Date d'inscription : 08/05/2014
Age : 35
Localisation : trou du cul du monde

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lys Haute-couronne, la dévouée

Message  Lys le Mar 13 Mai - 2:59

= CARTE D'IDENTITÉ =

Nom : Aucun (reniée) anciennement Haute-Couronne
Prénom(s) : Lys
Surnom(s) : (a venir en RP peut-être ? Smile )
Genre : Féminin


= APPARENCE PHYSIQUE =

Impression générale du personnage (sur les autres) :
Agréable à regarder physiquement, de beaux yeux marrons clairs, presque dorés.
Mouvement de corps visuellement agréable, démarche élégante et "ondulante"
Après un certain temps a regarder ses yeux, on peut y desceller une lueur presque malsaine

Couleur de la peau : légrèrement bronzée.
Yeux : Maronns clairs, presque dorés
Chevelure : couleur Platine. Longs mais toujours coiffés impecablement (enfin sauf pendant une tempête Wink )
Pilosité faciale/ maquillage : maquillage très léger, soulignant la couleur de ses yeux et faisant resortir ses lèvres.
Modification(s) corporelle(s) : Tatouages sur les bras

Style vestimentaire :
-dans la vie de tous les jours : Robe, avec décolleté provocateur mais pas vulgaire, si possible robe légèrement fendue dévoilant le bas des jambes quand elle se déplace, sandales simples
-de combat : Robe solide à col haut. renforcée sur les points vitaux. Bottes.
Bijou(x) porté(s) : une tiare sur le frond.
en combat ou voyage, aucun, en ville ou situation sure, boucle do'oreilles.

Autre(s) objet(s) qu'il/elle a toujours avec lui/elle :
Son baton, long et sculpé de multiples motifs (travail d'amateur applqiué)

Autre(s) à préciser :
Sac en bandoulière solide contenant quelques effets personnels.


= CARACTERE/GOÛTS/ASPIRATIONS =

Caractère :
Aime écouter autrui. Patiente et calme.
Extrèmement méfiante, sauf avec ses véritables amis.
difficilement impressionable.
Lorsqu'elle parle, il est rare qu'elle ne place pas une référence aux divins.


Adjectifs qui viennent tout de suite :
Femme fatale.
Silencieuse ou bien au contraire parle beaucoup mais sur des sujets qui n'interresse pas grand monde.

Talent(s) :
Tic(s) de langage : références aux divins fréquente, parfois assez étranges.

Gestuelle : mouvements calmes, jamais précipités.

Sa(ses) peur(s) la(es) plus profonde(s) :
ca, ce sera à découvrir RP Wink

Motivation(s) : Comprendre le Monde et soutenir ce qu'elle estime être le rôle des natifs de Nirn, a savoir les hommes et les mers.
(c'est difficile à résumer en qqs mots ^^)

Frein(s) à ses actions :
Trop patiente, elle préfèrera réflexion et planification à l'action.

Plus grande force :
Sa Foi.

Plus grande faiblesse :
à découvrir RP mes braves Wink

Autre(s) à préciser :
son langage et habituellement plutot chatié, mais il arrive que parfois, elle s'emporte pour placer quelques phrases qui pourrait faire rire des gros bourrins.

Goûts :

Passion(s) :
La Vie
(je vois franchement pas comment résumer ca autrement ^^)

Livres appréciés :
Livres sur les Divins
Livres sur les Aedras
Livres sur les Daedra
Grande fan des livres du genre "la souvrette argonienne" (c'est le genre de choses qui peuvent choquer pour une pretresse ^^)

Musiques appréciées :
Préfère le silence.
Pour la musique, aucune préférence, l'interet de la musique pour lys ne se trouve pas dans les sonoritées.

Goûts gastronomiques particuliers ?
Préfères les repas légers.
aucun gout ou préférence particulière, Lys voit le coté pratique d'un repas. en voyage elle prendra de la viande séchée et des rations, bien plus pratique à transporter et donnant de l'énergie pour les longs trajets. en ville, des repas cuisinés, mais plutot léger.

Activité(s) artistique(s) :
Aucune particulière, elle sculpte ou grave elle meme son baton ou le cuir de sa robe quand elle s'ennui, ou pour s'occupper l'esprit.

Lieu(x) favori(s) :
Une salle de prière, calme et pleine de la Foi et des espérances.
Ou tout l'inverse, une Taverne bondée, ou une place publique lors d'une fête.

Son(ses) rêve(s) : Rencontrer quelqu'un capable de mettre sa Foi à l'épreuve, peu importe le résultat.
S'intéresse à : (Politique ? Actualité ? Mode ? ...)
Politique, vaguement. Actualité très peu. Mode pas du tout sauf en cas d'invitation dans un endroit prestigieux.
Son réel interet et sa fascination est de voire et observer les gens vivre, et leur actions / réactions ainsi que leurs conséquences.

Philosophie / Religion / Projet
navré de ne pas écrire cela alors que c'est probablement la partie la plus importante pour une prêtresse,
mais comme c'est justemment la partie la plus importante, je préfère vous la laisser découvrir RP.


= MEDICAL/PSYCHOLOGIE =

Santé/Hygiène :
Tout dépends. En voyage, j'entends par là un long déplacement, hygiène assez limitée.
dépendant surtout des rivières / lacs croisés.
En ville, une toilette par jour, voire deux si activité physique / salissante.

Allergie(s) : aucune connue
Handicape(s) : aucun, a moins que sa Foi parfois un peu trop présente ne gène certains échanges.
Alimentation : habituée a manger ce qu'il y a du à son long pélerinage.

Sommeil : une fois de plus, dépendant de son activité.
en voyage, très peu. En ville, elle se rattrappe Smile
Addictions : Prière Smile

Psychologie :

État psychologique général :

Alignement/Moralité :
Trouble(s) du comportement : (TOC/Manie ?)
Niveau de nervosité général : calme. parfois un peu trop.
Niveau de violence général : cas particulier. sa conduite étant dictée par sa Foi. donc capable d'amour aussi bien que de violence.
Relation à l'argent : Voeu de pauvreté.
Relation au travail : Cela fait partie de la vie *mettre ici une louange à Zenithar*
Relation à la mort : Cela fait partie de la vie. *mettre ici une louange à Arkay ou une lecon de Khynareth sur le cycle de la vie* ^^

Autre(s) à signaler :
Ne supporte pas les discours gnangan des prêtres des huits et leurs leçons de moralité a 2 soux.


= CADRE FAMILLIAL =
Liens familiaux:
Plus aucun. Lys à été reniée de sa famille et n'ai meme plus officiellelment une Haute-Couronne.
Plus aucun lien avec l'église puisqu'elle à été Excommuniée.
A gardé un contact avec Sh'ana (hohoho révélation Wink le détail peut-etre plus tard ou à découvrir RP Wink )

Origine(s) : petite famille Noble. Puis dès ses 6 ans éducation au Temple.
Côté amour : rooh la question de pervers voyeur.
Enfant(s) : aucun à sa connaissance.
Ami(e)(s) : Plus qu'amie. Sh'ana.
Ennemi(e)(s): potentiellement n'importe quel prêtre des Huit ayant connaissance de son excummunion.
Potentiellement sa famille, à cause de la honte qu'elle à causé par son Excommunion.

→ Personne(s) la(es) plus importante(s) pour lui/elle :
Sh'ana.


= RELATIONNEL =
Comportement général vis à vis d'autrui :
Tant que c'est un inconnu, Lys sera des plus méfiante et curieuse à son sujet.
Mais elle laisse le bénéfice du doute en s'interressant à tout individu se présentant à elle.

En société en général :
A été éduquée comme une Dame et une prêtresse. Elle sait donc se tenir convenablement en bonne société,
et faire ce que l'on demande à une femme dans ce genre de cas : écouter, hocher la tête, sourire et s'incliner et danser.
(sans la moindre mysoginie de ma part, c'est, malheureuseument, la vision des femmes à ce genre d'époque, surtout dans des gros milieu de chevaliers macho ^^)

Les proches : Attentive et attentionnée. Très protectrice car ses gens sont rarissime.
Orientation sexuelle : c'est quoi toutes ses questions perverses ^^. Trop ouverte pour une prêtresse ^^
Comportement dans une relation amoureuse : ca, ce serait une nouveauté pour lys ^^
Niveau de facilité d'attachement : Extrèmement difficile.


= CADRE ET MODE DE VIE =
Habitation : Aucune. Elle dors dans des temples, lieux abandonnées ou se fait inviter chez des gens.
Jamais gratuitement. Lys ne supporte pas d'être prise en pitié.
Animal(aux) de compagnie : son cheval, qu'elle monte rarement, il lui sert plus a porter vivres et matériel pour les voyages.

a fait voeu de pauvreté. ses rares richesses, elles les redistribuent.

Vie quotidienne :
Habitude(s) particulière(s) : prière le matin, le midi, le soir. Prière à minuit si elle est éveillée.
Prière avant certaines activitées



Domaine judiciaire :
Infraction(s) commise(s) et peine(s) purgée(s) : Aucune. Elle à été reniée par le temple et sa famille, mais respecte les Loies des Hommes et des Mers.

= BIOGRAPHIE =
Enfance :
Éducation :
précepteurs jusqu'à ses 6 ans, puis un Temple des Huits jusqu'à ses 16 ans.
Finallement pélerinage dans certains temples jusqu'à ses 23 ans.

Meilleur(s) souvenir(s) :
Souvenir commun avec Sh'ana lors de leur pélerinage.
Le passage chez les khajiit. (je ne le décrit pas, si jamais j'écris le BG de Sh'ana , mon reroll, vous comrpendrez ^^)

Pire(s) souvenir(s) :
Son excommunion.


Pourquoi avoir rejoins l'Ordre Malkèbre ?
Par curiosité. Par désir d'observer jusqu'ou la soif de savoir mènera l'ordre et ses membres.
Leurs réactions face à leur pacte à venir (oui oui elle en est persuadée ^^)
Et savoir si elle sera capable d'y faire quelque-chose et comment (donc curiosité de mettre à l'épreuve ses facultés et sa Foi).

avatar
Lys
Erudit de L'Ordre
Erudit de L'Ordre

Messages : 6
Date d'inscription : 08/05/2014
Age : 35
Localisation : trou du cul du monde

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lys Haute-couronne, la dévouée

Message  Lys le Ven 16 Mai - 2:41

Première promenade en cyrodil.
Je voulais voire à quoi ressemblait la vie des gens sur place.
Peu enviable voilà à quoi elle ressemble. ils font la guerre pour une alliance à des centaines de kilomètres de là.
Alliances dont les leaders ne s'interressent au trone que parce qu'il est vide et pour qu'un autre ne l'ai pas.
Les gens du coin ne sont pas prêt de voire le bout du tunnel.

J'ai cependant pu rencontrer Vaowyn.
après quelque discussion je suis parvenu à lui tirer un peu les vers du nez.
note personnelle : habituellement j'écoute , les gens parlent d'eux-même et beaucoup après une ou deux pinte. Prévoir tonnelet d'hydromel a cet usage.
Il semblerait que Drakaëna fasse des recherches dans son coin. après quelques arguments sur l'interet et l'importance de partager le savoir et les recherches, j'ai pu convaincre le dunmer de me montrer les ruines ou elle s'est rendu en dernier.
Note personnelle : il m'a semblé que mes arguments n'ont pas eu d'impacts. Sujet ininterressant pour lui ? ou a-t-il son opinion qu'il préféré gardé ?
Habituellement arguments ont de l'impact. N'est que la conffessions et les homme enivrés comme point de comparaison. A travailler.
J'ai fait comme s'il n'y avait rien d'interressant, mais elle à du flaire. L'endroit est innaccessible. cependant il y a des esprits qui rodent dans le coin.
Anciens. probablement une source de savoir et de magie sont sous ses ruines. Enfin ce serait réellement interressant si il y avait un accès.
les alentours directs n'ont révélés aucune entrée non plus. Je pencherais pour un ancien lieu de culte ou pour un tertre ayléide. (je sais jamais comme ca s'écrit)
La présence de gobelin pourrait aussi avoir un impact. une tribu aillant élu domicile dans les ruines. Cela rends a tous les coups le lieu sans le moindre interet. n'ai repéré aucun tunel ou grotte pouvant affirmé ou infirmé cette hypothèse.

Suis revenue aux écuries chercher mon cheval et vérifier quelques rumeurs sur les Parchemins des anciens.
ah. oui. Cheval blessé, rien de grave, laissé aux écuries aux bons soins du palefrenier.
Il m'avait prêté un vieux cheval de trait en attendant.
Note personnelle : les chevaux de trait servent habituellement à tirer chariots, charues et autres outils de labour. A absolument éviter pour la monte.
Vaowyn était là. Il a offert de m'escorter. je n'avais pas le coeur de lui dire que les Divins m'escortent toujours, le pauvre avait l'air de s'ennuyer à mourir.
Les parchemins sont donc entreposés là, à la vue de tous. les défenses sont absolument risibles, et les défenses magiques inexistantes.
N'importe quel culte pourrait se regrouper et prendre le parchemin pour eux.
cependant après observation de deux des parchemins, je ne pensent pas qu'il s'agisse des Vrais.
Certes ils dégagent une certaine puissance, qui peut-être proviendrais des vrais, tel une sorte de catalyseur ou focus magique. Mais c'est bien trop peu par rapport au peu que l'on en dit ou écrit partout.
Si mon hypothèse est la bonne alors , ces bouts de papiers peuvent être dangereux entre de mauvaises mains, mais pas autant qu'un des vrai.
J'ai délicatemment éviter d'aborder ce sujet avec le dunmer préférant m'insurger contre les défenses des lieux.
Il m'a emmené ensuite au bord d'un lac. Je m'attendais à quelque déclaration de sentiment, ou du moins de désir, mais il se contenta d'aller nager.
Peut-être son invitation à partager ce bain en a-t-elle fait office ? Ai, bien sur, refusé. Ce n'est certainement pas demain la veille que je me dévêtirais dans ce genre de circonstance.
Note personnelle : Chercher quelques ouvrages sur les comportements des Hommes et des Mers. Les relations "humaines" hors des temples sont d'un compliqué...
Avons trouvé une grottes. Culte de Sangrebête. son épée ainsi que les flammes et la Lumière de Stendarr ont purifiés les lieux.
Grand nombre de bibliothèques et d'ouvrages. Rien d'interressant, des livres et écrits plutôt communs sur des sujets classique dans ce genre d'endroit.
de mémoire, un ouvrage sur l'invocation du genre à attirer les pratiquants vers la nécromancie. Un ouvrage sur les vampire, celui trouvable dans toute librairie de tamriel... bref, rien qui ne sorte du commun.

Ai été étonnée. Le dunmer à été touché par la "bénédiction" d'hircine.
assez étonnant pour quelqu'un se disant un fervent des Huit.
ai écouter ses confessions sur sa vie.
Sa conscience lui pèse plus qu'il n'y parait.
Je suis contente de pouvoir observer une telle personne. Ses réactions et ses actions promettent d'être interressantes.
Il dit aussi être extrèmement interressé par les recherches, mais il n'en à pas encore dit mot et ne semble pas avoir fait grand cas des ruines ni du culte.
Les choses finiront bien par se dévoiler.
avatar
Lys
Erudit de L'Ordre
Erudit de L'Ordre

Messages : 6
Date d'inscription : 08/05/2014
Age : 35
Localisation : trou du cul du monde

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lys Haute-couronne, la dévouée

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum